LORGUES : MAGHREB EN PROVENCE

Publié le par Takeda Tetsuya




    Beaucoup de touristes et autres résidents "extérieurs" à cette jolie petite cité varoise ne peuvent se douter que le centre de l'ancien Lorgues est parcouru de femme voilées ne parlant strictement que l'arabe. Vivant comme dans le djebel, balançant leurs eaux usagées par la fenêtre ou les restants du couscous du repas précédent.... par le même chemin dans une ambiance musicale dominée par les "you-you" et les tambourins (c'est exotique et l'exotisme, les français adorent).

    À ça vient se greffer une bande de "jeunes issus de l'immigration" affirmant avec aisance qu'ils sont "chez eux" et qu'ils enc.... la République et la France. Ces "jeunes" (il y en a de + de 40 ans) se livrent à leurs petits trafics en toute impunité (pas de ronde de police ni de gendarmerie). Recelant le fruit de leur rapines dans un ancien chantier abandonné (au su de la Mairie) situé à côté de la porte Trebarry, quartier général de ces braves petits. Cette bande est bien connue dans la région car elle rassemble la crème de la racaille du Muy, de Lorgues, de Draguignan et des villages alentours. Ses membres sont aussi des habitués des prisons PACA et des salles de tribunaux de Draguignan ou de Fréjus.

    Lorgues possède aussi une magnifique mosquée où les fidèles se bousculent (ce qui n'est pas le cas de la magnifique église, et ce malgré le tintement permanent de ses cloches (le curé est courageux et tenace). À quand l'appel du muezzin ?



Intégrisme, banditisme, laxisme, voici les trois mamelle d'une ville dirigée par un maire qui s'intéresse bien plus à ses revenus qu'au futur de sa commune.

    On se bousculera aussi aux prochaines "médiévales" des Arcs où l'on y fera la promotion de l'amitié des peuples d' Orient et de Provence.



Il est vrai que les croisades, le pillage incessant des Maures et autres barbaresque n'étaient que broutilles et que nos amis musulmans était chez eux dans le sud de l'Europe (on se demande pourquoi les villages provençaux sont majoritairement fortifiés) et que ce sont les gens du nord qui n'y étaient pas les bienvenus (ça par contre, cela n'a pas changé malgré le fait qu'il n'y presque plus de provençaux de souche)....et dire qu'il y a des enfants pour gober ces inepties...



    À vous qui êtes majoritairement responsables de cette déchéance de notre culture et de nos institution je conseille de remercier vivement le chantre du communautarisme, et de la "rupture", j'ai cité notre bon président-roi : Sarko 1er Seigneur du Fric et des Actionnaires, Grand Duc de Bohème et du showbizz, comte du Bling-Bling et défenseur des intérêts américains.



Après tout, vous l'avez élu....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

poupeau 05/07/2009 10:04

désolée, je ne l'ai pas élu, je subis

Takeda Tetsuya 05/07/2009 22:43


...comme beaucoup ...hélàs...