Foot français = Affaire musulmane !

Publié le par Takeda Tetsuya

 

  anelka3

ANELKA  au centre entouré de rouge...

 

Régalez-vous c'est cadeau

 

 

 

    En fait, deux clans se sont affrontés pendant toute la préparation : les pro-Gourcuff et les anti-Gourcuff ainsi que les pro-Domenech et les anti-Domenech.
    Tout a commencé alors que Ribery, Anelka, Evra, Abidal insultent ouvertement son homosexualité (car oui, visiblement c'est officiel, Yohan est Gay) : hey la fiotte va chercher les ballons ; hey Yo, n'oublie pas de prendre un chasuble rose pour t'échauffer (true story) certains prennent sa défense mais sans rentrer dans le conflit.
    Par ailleurs 2 clans s'opposent : ceux qui pensent que Domenech et là et qu'il faut faire avec (Gourcuff, Toul, LLoris en tête, en gros tout les blancs de l'équipe), alors que les noirs disent qu'il faut le dézinguer.
    Non respect des consignes, quiproquo entre le 4-4-2 que voulait les joueurs et donc, clash Anelka / Domenech qui après lui avoir dit qu'il jouerait avec un autre attaquant, se rétracte et revient à son bon vieux 4-2-3-1. Il se fait sortir à la mi-temps et le rédac-chef de l'Equipe se doute que qq chose de louche s'est passé.
     Il mandate 5 de ses journalistes pour aller à la pêche aux infos et demander à leur contacts respectifs ce qui s'est passé. Les 5 disent qu'il y a eu un clash et l'un d'entre eux (inconnu pour le moment) lache la véritable insulte.
     Trop VNR que Nico se fasse sortir, le petit groupe de caïd décide de monter au créneau :  ce fils de pute de Domenech nous a promis un système de jeu, il n'a pas respecté sa parole et c'est Nico qui en fait les frais, défendons le jusqu'à la mort, le coach doit payer ; on annule l'entrainement et on lui demande de lire un lettre (écrite pas l'avocat de d'Evra).
     On remonte dans le bus et le premier qui descend s'entrainer on lui pète les jambes à l'entrainement de demain !
 Puis le reste vous connaissez, c'est parti en live. J'ai également appris que les noirs de l'Equipe (Gallas, Evra, Abidal) avaient demandé expressément qu'aucun maghrébin ne soit retenu dans la sélection. out Benz, Benarfa et Nasri ! (c'est le truc qui m'a le plus choqué ça). Que les blancs déjeunaient d'un coté et les noirs de l'autre . seul Ribery et Sagna semblaient être des intrus au milieu de leurs coéquipiers.
    Enfin bref, une putain d'ambiance chelou depuis des mois et des mois avec un vincent lagaffe au rabais en la personne de Ribery qui pensait pouvoir prendre les choses en main ajouté à ça Evra qui se trompe de combat, les anti-gay, les anti-arabes et en somme une bande de black racistes et voila le résultat !!
    Autre info : Après l'épilogue glorieux de l'équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient. Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias. 
Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n'était que fiction. Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire.
Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n'est pas anodin, nous allons voir ça plus loin.
Bref, rapidement un groupe composé d'Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s'agit des convertis à l'islam ou des musulmans d'origine.
    Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les maghrébins Ben arfa, Benzema et Nasri car comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe, les moeurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes ont écarté ces derniers.
    Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème.
    Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l'intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne vas en faire le détail ici.
    Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l'abruti Ribery étant utilisé comme homme de main.
Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d'éducation, de l'argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation. Ce sera la version officielle, Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et politique le sait, il s'est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant.
    Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l'exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les "infidèles", les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière.
     Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe.
L'éviction d'Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion.
Ainsi est arrivé l'épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan).
    Nous l'avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le Samedi soir, l'avocat de l'un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d'un forfait de l'équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l'équipe pendant 2 ans. Ils ont voulu imposer la charia,voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée..
     Il n'est pas bon que le populo découvre l'ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l'état qui sont touchés mais des institutions emblématiques.
    Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l'histoire du sport français.
    Soyez sans illusions l'heure va venir de la langue de bois, de l'opération réhabilitation des meneurs, c'est qu'il y a des gros intérêts en jeu.

 

ibn seoud

Publié dans Sport & pognon

Commenter cet article