L'ÉCOLE FRACAISE MADE IN LA MECQUE

Publié le par Takeda Tetsuya

TEXTE DIFFUSÉ PAR  RIPOSTE LAÏQUE ET TRANSMIS ICI

Une directrice d’école impose le foulard à ses élèves pour visiter une mosquée !

vendredi 10 septembre 2010, par Roger Heurtebise


Une directrice d’école primaire de Lorraine bafoue notre Patrimoine, notre laïcité et le droit des femmes

Après les cantines sans porc voire halal, c’est un nouveau scandale qui frappe une école de la République, en l’occurrence l’école primaire Binet-Freinet à Farébersviller (57).

En effet, sa directrice, Madame Golé, a envoyé le mot suivant aux parents d’élèves :

« Chers parents,

Dans le cadre de la semaine du patrimoine, tous les élèves iront visiter la mosquée de Farébersviller.

A cette occasion, toutes les filles devront se munir d’un foulard. Merci de votre compréhension. »

C’est doublement scandaleux.

D’une part, cette mosquée El-Hijra ne fait nullement partie du « Patrimoine » français. Le patrimoine, c’est notre héritage commun, comme l’enseigne n’importe quel dictionnaire. Non seulement Madame Golé, et aussi la mairie qui organise cette « Journée du Patrimoine » à Farébersviller, maîtrisent assez peu la sémantique française, mais en plus elles trahissent notre Histoire et notre culture commune.

D’autre part, la directrice de cette école bafoue allègrement les principes laïques de notre République, et même nos lois en particulier celle sur les signes religieux dans nos écoles. Et cette trahison se double d’un mépris pour la condition féminine, puisqu’elle consiste à imposer à de très jeunes filles françaises, quelles que soient leurs croyances, le foulard islamique qui est sexiste et ségrégationniste.

Heureusement cette double forfaiture n’est pas passée inaperçue, puisque plusieurs sites internet de réinformation en ont fait état. Mais cela ne suffit pas. Il ne faut pas laisser cette école primaire devenir un « territoire perdu de la République », et il ne faut pas laisser ces jeunes enfants se laisser imposer un déni historique et une soumission à la charia.

C’est pourquoi je vous invite à protester par courriel, fax, téléphone ou courrier postal auprès de tous les acteurs de ce scandale et à leur demander d’intervenir pour y mettre fin :


Madame Golé, directrice Ecole primaire Binet-Freinet, 57450 Farébersviller, tél. 03 87 00 24 25, ecole.freinetbinet@wanadoo.fr


Monsieur Laurent Kleinhentz, maire de Farébersviller, conseiller général de la Moselle

Mairie de Farébersviller, Place de Lorraine, 57450 Farébersviller, tél : 03 87 29 15 30, fax : 03 87 29 15 31

laurent.kleinhentz@wanadoo.fr, mairie-farebersviller@wanadoo.fr,

http://farebersviller.com/index.php ?mod=contact


Madame Marie-Jeanne Luzik, adjointe chargée des affaires scolaires, de l’insertion professionnelle et de la coordination de la politique de la ville farelus@wanadoo.fr


Madame Khadija Ghazzale, responsable de la Journée du Patrimoine à la mairie de Farébersviller Hôtel de Ville, Place de Lorraine, 57450 Farébersviller, tél : 03 87 29 15 34

Monsieur Jean-Jacques Pollet, recteur de l’Académie de Nancy-Metz 2 rue Philippe de Gueldres, CO 30013, 54035 Nancy CEDEX, tél : 03 83 86 20 20, ce.rectorat@ac-nancy-metz.fr


Et tout naturellement j’invite également tous les parents d’élèves de l’école primaire Binet-Freinet à Farébersviller à refuser fermement d’obéir aux deux diktats ignominieux de Madame la directrice.

 


Roger Heurtebise

 

 

QUAND ON VOIT QUE LA PERSONNE QUI S'OCCUPE DE LA JOURNÉE DU PATRIMOINE DE CETTE VILLE EST ARABE, L'AFFAIRE SEMBLE ENTENDUE...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article