WALLONIE : PROVINCE FRANCAISE !

Publié le par Takeda Tetsuya





(ceci faisant suite a un post de Marianne 2 et un autre du Front National de Résistance)


La Belgique un état : Oui. Une Nation certainement pas !

Voyons, comment deux cultures (si on peut appeler le patois flamand comme une culture) totalement antagoniste pourrais produire une Nation...c'est comme le Canada...Les Qébequois une Nation : Oui...une Nation ...française. La Nation française existe sur la base d'une culture identique, d'un language identique...d'un élan national...Jamais les frontières d'un pays n'ont fabriqué de nations.
Les Wallons, Les Québequois, Les Suissse Roman participent d'une même Nation...pas les belges.

Il fut un temps où tout ce qui se poussait du col en flandre parlait français. Les nobles les premiers puisqu'ils sont tous sans exception chevaliers français (comte de Flandre et d'Artois, héritier de la couronne de France, Duc de Brabant, Marquis et Barons...)
Ce sont les fortunes faites par des industriels issus de la paysannerie parlant le patois flamand au début du siècle passé qui furent à la base de la "prise de conscience" du peuple flamand....Alors que le français était appris à l'école depuis toujours...L'argent et l'extrémisme à intérêt particulier furent à l'origine d'une culture qui n'existe pas...

Les Flamands ne rejoindrons jamais la Hollande qu'ils détestent allègrement car détestés par les hollandais qui les considèrent pour ce qu'ils sont : des parvenus aculturés qui parlent une langue assez différente de l'Algemeen Nederland.

Pour exemple : les hollandais gardent volontiers des mots français dans leur langue. Les flamands par haine de la France en trouveront une traduction ridicule qui n'a même jamais existé auparavant...dans leur propre patois. Je pourrais vous donner des tas d'exemples...je vous les tiens à disposition.

Non, les flamands rêvent d'une république flamande où il n'y aurait que des flamands, parlant flamand. Ils n'ont que des amis bien particuliers nos amis flamands : les allemands du sud, les afrikaners où ils planquent leur fric, les américains blancs du sud... qui se ressemble...s'assemble ! C'est en masse et avec allègresse que ces gens se sont engagés dans les armées nazies et les ont acclamés sur le sol belge...
Les flamands pur jus n'aiment pas ce qui parle latin (espagnol, français, italien...). Tout ce qui leur rappelle que leur culture est inexistante, fondamentalement, leur donne des boutons au flamands. D'ailleurs parler autre chose que le flamand en flandre est puni par la loi...Zieg Heil !

Les français qui voient le vote extrême flamand comme une bonne chose se foutent le doigt dans l'œil jusqu'à l'occiput en passant par le bras gauche. Ce sont les francophone qui sont visés et pas les arabes...qui parlent flamand eux car ils n'ont pas d'état d'âme.

La Wallonie et Bruxelles sont des régions francophones où 95% de la population parle le français, pense français, est éduquée français, a une histoire française...est régie par des lois françaises ( le code Napoléon est encore à 50 % la règle...ce qui ferait rire tous nos bons compatriotes progressistes...)

Si ces régions votent le rattachement à la France, la France doit les accueillir comme les fils longtemps disparus mais retrouvés...Il n'y aura pas de transition difficile, les wallons vivent déjà comme les français du Nord. Qui seront heureux de voir leur région s'agrandir et s'enrichir de leurs frères. Les drapeaux du Hainaut, des Ardennes, de la Principauté de Liège, du Brabant... et de Bruxelles. viendront rejoindre ceux de France.

Les flamands, eux seront heureux et crèveront dans quelques années dans leur "plat pays" qui ne produira plus que de la haine en bouteille et des nazillons sous cellophane. En attendant que le réchauffement climatique et la mer du Nord submerge le pays dans son entièreté.

Je suis né à Bruxelles et j'y ai vécu jusqu'à mon engagement à l'armée.
A 15 ans je militais déjà pour le rattachement de la Wallonie à la Mère Patrie. Chaque 11 juillet, qui est la fête nationale Flamande célébrant la victoire des bouseux Flamands sur la chevalerie française en 1311 (c'est pas hier! ) ces "braves gens" se réunissaient (car maintenant le gouvernement fédéral bruxellois l'interdit) pour fêter cela sur la grand-place de Bruxelles.

Arborant drapeaux flamand, croix gammée, étendards nazis, habillés de chemises brunes, de "Lederozen" de baudrier à l'ancienne mode en chantant l'hymne flamand "le Vlaams Leeuw" (chant interdit car chant des collaborateurs pendant la 2e guerre mondiale) ou pire le "Die Fahne Hoch" , chant des S.A. (Sturm Abteilung) de tonton Adolf.
Cette aimable réunion provoquait chez nous de saine réaction d"émeute et c'est le sang dans la bouche qu'on faisait la chasse au nazis flamands dans notre ville. Qu'ils quittaient vite fait la queue entre les jambes pour retourner dans leurs bauges. Ils n'ont jamais eu raison et je suis content de dire que je "m'en suis fait" quelques uns à l'époque.

La séparation de la Belgique serait du pain béni pour la France car cela marquerait la fin de l'Europe de Bruxelles. La destruction de cette hydre totalitaire. et ce seront les allemands et les anglais alors qui feront une drôle de tête de voir la puissance française augmenter ainsi que de + de 200 km de frontière commune supplémentaire.
L'augmentation en France de VRAIS patriotes dont le cœur est sincèrement français depuis toujours.
Et si il faut se battre pour cela...je le ferai avec enthousiasme ! Le Nazi raide-froid est un vrais plaisir !

Publié dans Actualité française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

semper 09/08/2008 18:43

J'ai les mêmes rancunes à l'endroit de l'UE que vous.

Takeda Tetsuya 09/08/2008 21:40


...et bien nous sommes au moins deux....


raannemari 02/08/2008 11:19

Et moi je compte parmi les 51% de belges francophone qui ne veulent pas être rattachés à la France.

Takeda Tetsuya 02/08/2008 15:23



C'est votre droit le plus strict...Bravo pour vos convictions qui ne sont pas les miennes...Si un vote est un jour demandé, vous pourrez les démontrer...Mais si
ce vote vous est défavorable...accepterez vous démocratiquement votre défaite comme nous nous plions aux règles actuelles depuis toujours ?
Je me permet d'en douter...J'attend votre réponse à ce sujet !



semper 01/08/2008 19:12

En fait, je crois que tout ceci est dans l'opinion infiniment plus complexe et dangereux qu'on ne le pense.
Il ne faut pas voir la Belgique, comme à un simple pays qui peut voler en éclat. Ce genre de sondage, ne traduit pas de fond d'intentionnalité "mauvaise". Il n'est pas l'expression d'une arrière pensée, d'une invitation à quitter la Belgique, ne veut pas être appel à la division, à la cessation d'une nation.
C'est plutôt probablement un message spontané de sympathie et une expression forte de reconnaissance familliale. Quelque chose comme "Au besoin, vous avez votre famille à côté".
Mais la Belgique n'est pas n'importe quel pays.
Bruxelles, c'est l'Union Européenne.
Si le pays dont la capitale est aussi celle de l'Union Européenne se divise (ou finit de le faire). Qu'on le veuille ou pas, notions indépendantes ou pas, cela a un sens, un impact.
Un vent mauvais souffle sur l'Europe, tandis que les Belges se perdent.
Connaissez vous Alain jean Mairet?
Sa dernière note et son dernier commentaire (ci dessous) , me font une drôle d'impression de sagesse, et de fatalisme.
http://www.ajm.ch/wordpress/?p=1172#comments

Takeda Tetsuya 02/08/2008 15:19



Quand vous avez choisi un combat de longue date, et que vous avez une lueur d'espoir qui apparaît, ce ne sont quelques discours lénifiants ou "modérés" de gens
sans aucunes attaches ni convictions qui me feront changer d'avis...La démocratie est là pour trancher...
Si un jour le peuple de Wallonie décide à la majorité de rejoindre le giron français, quels seront les arguments de ces donneurs de leçons? Qu'il faille revoter? Ignorer la volonté du peuple?
C'est là que les armes parleront et que ces beaux parleurs disparaîtront de la circulation comme par enchantement...
Belle façon de voir la démocratie via la manière hongroise...



semper 01/08/2008 17:53

J'ai passé 6 mois à Bruxelles en 2000.
Il est exact que les wallons m'ont stupéfait par la connaissance qu'ils ont de la vie quotidienne de notre pays. Ils connaissent nos ministres aussi bien ou mieux que nous, nos artistes, nos institutions.
Oui, il est clair qu'ils sont pré citoyens de France mais surtout qu'ils sont nos cousins directs. Je compte parmi les 60% de Français, qui sont d'accord avec l'intégration des Wallons à la France.

Takeda Tetsuya 01/08/2008 18:20


Merci de votre commentaire, après une passe d'arme musclée avec un illuminé sur Marianne, cela fait du bien de pouvoir avoir l'appui de personnes comme vous.
sachez que beaucoup plus de francophones pensent comme moi. Plus que ne le montre le sondage.