QUE DEVIENT SEBASTIEN CHABAL ?

Publié le par Takeda Tetsuya



LA FRANCE A BESOIN DE CHABAL!

Sans illusion quant à ses chances de créer l'exploit vendredi, sur le terrain des Anglais de Sale, en ouverture des quarts de finale du Challenge Européen, Brive, bien que privé de plusieurs cadres laissés au repos, a offert une solide opposition aux Sharks, qui ont dû s'employer pour s'imposer (49-24). Il aura ainsi fallu que Sébastien Chabal montre la voie en inscrivant le premier des six essais de sa formation avant que le 3e ligne international ne sorte sur blessure, touché à un genou. Samedi, Montpellier et Castres n'ont également rien pu faire face à Worcester (36-26) et Newcastle (40-13).




Chabal blessé après un début de match tonitruant.

Chabal blessé après un début de match tonitruant.


Les Brivistes n'en espéraient sans doute pas tant. En déplacement vendredi dans la banlieue de Manchester sans plusieurs de ses cadres (Kinchaghisvili, Péjoine, Cohen, Davies), laissés au repos en vue du maintien qui reste encore à assurer dans le Top 14 pour les Corréziens, le CABC s'alignait donc avec une équipe largement remaniée et donc sans grandes ambitions. Au final, la performance réalisée par les joueurs de Laurent Seigne et Olivier Magne face à Sale, l'une des meilleures équipes anglaises et double vainqueur de l'épreuve, n'a non seulement rien de déshonorante mais, malgré l'élimination des Brivistes, elle est même de nature à redorer le blason des équipes françaises sérieusement terni depuis le début de ce Challenge européen avec 14 défaites pour 1 nul et une seule victoire...





Vendredi, l'équipe de Philippe Saint-André, emmenée par son All-Black Luke McAlister, très bon à l'ouverture, et qui s'alignait avec deux de ses quatre Français au coup d'envoi, les deux Sébastien, Chabal et Bruno, ne s'est pas franchement amusée. S'il a inscrit six essais, à la faveur notamment d'entame de périodes mieux maitrisées que son adversaire, le cinquième de la Premiership a durant une heure été contesté par des visiteurs accrocheurs et sans complexes, à l'image de ces quatre essais inscrits par Farid Sid, très tranchant pour son retour, Jean-Philippe Bonrepaux et Vickus Liebenberg, auteur d'un doublé. Une soirée compliquée pour Sale qui pourrait avoir perdu son bulldozer, Sébastien Chabal, pourtant auteur d'un début de match tonitruant avec à son actif le premier essai anglais. Mais le géant barbu, remplacé par l'Argentin a dû quitter ses partenaires peu avant la pause, touché à un genou. "C'est le ligament latéral interne qui semble touché. J'espère que ce n'est pas trop grave", a tenté de se rassurer l'international tricolore au micro d'Eurosport alors que se profile les échéances importantes de la fin de saison. "Ce n'est jamais le bon moment mais là c'est encore moins le bon moment."


Publié dans Actualité française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article